Lettre aux maires

Depuis l'instauration par la loi du 5 août 2021 de la vaccination obligatoire visant notamment les professionnels de santé, l'offre de soins disponible pour les patients a diminué. 

En effet, tout le personnel médical n'a pas choisi de se plier à la contrainte vaccinale ; certains ont refusé jusqu'au bout de s'y soumettre, et ce faisant ont été suspendus sans salaire. il y a aujourd'hui moins de personnel dans les hôpitaux, moins de médecins libéraux qu'auparavant, et ce en raison d'une politique sanitaire dénuée de sens... ou presque (cf lettres aux parlementaires).

L'association Citoyens Libres des Pyrénées avait ainsi décidé de solliciter les maires afin qu'ils se saisissent de ce problème d'offre de soins en diminution ; en leur demandant d'intercéder en la faveur des citoyens auprès de l'ARS, l'association CLP tenait à rappeler aux maires leurs devoirs en tant qu'élus locaux proches des citoyens et de leurs préoccupations.

Lire ici la lettre : Lettre aux maires

Devenez adhérent de l'association dès maintenant. Ensemble, nous sommes forts !